-- SÉJOURS DANS LES ALPES --

Les Alpes offrent de multiples possibilités de randonnées, sportives ou plus contemplatives. Par "raids", il faut comprendre des randonnées de deux à cinq jours sans autre difficulté que de marcher plusieurs jours de suite. Les itinéraires ne sont pas figés. ils évoluent en fonction des conditions : trop de neige au printemps et certains passages seront impraticables, orage violent en été et un chemin peut être emporté. En hiver, le bulletin de prévision des risques d'avalanches et la météo conditionnent les itinéraires de randonnée raquette.

Bivouac et refuge

En période estivale, quand le parcours le permet (faible distance de portage, faible dénivelée), le bivouac sous tente est proposé. Loin du brouhaha de certains refuges surpeuplés, une veillée, éventuellement autour d'un feu, favorise la convivialité et les échanges.
L'hébergement en refuge sera privilégié lors des raids en traversée ou pour de longues étapes nécessitant un bon repos. Il est indispensable en hiver sauf lorsque le programme du raid et les conditions sont favorables à un bivouac en tente ou abri à neige.

Bivouac ou refuge, au final, c'est vous qui choisissez la formule qui vous convient le mieux. Tout est proposé, rien n'est imposé.

Les Alpes sont tellement vastes et variés que l'on ne peut tout voir. Parmi les très nombreuses destinations possibles, j'ai choisi quelques massifs qui me plaisent particulièrement.

Dans les Alpes françaises

Refuge de l'Arppont

Exploration d'un parc naturel national : Les Bouquetins de la Vanoise.

La Vanoise est le plus haut massif de la Savoie. Le bouquetin avait disparu de France au 19e siècle. Le Parc National de la Vanoise a été créé en 1963, notamment pour protéger la réintroduction de bouquetins venus d'Italie. Jumelé avec son voisin le parc national italien du Grand Paradis, ils couvrent 1250 km2 soit l'espace protégé le plus étendu d'Europe occidentale. C'est un massif de moyenne et haute montagne. Les sentiers faciles traversent les prairies alpines au pied de sommets prestigieux : Grande Casse (3855 m), Grande Motte (3653 m), Dômes de la Vanoise (3586 m). Un circuit de 3 à 5 jours permet pleinement de découvrir le Parc.

l'Obiou au lever du soleil

Massif du Dévoluy : La Grande Tête de L'Obiou et la Tête de Lapras

Le Dévoluy est une immense forteresse de calcaire cise au Nord des Hautes-Alpes, entre Grenoble et Gap. A l'abri des murailles naturelles, un pays au caractère minéral surprenant, marqué par l'ampleur des éboulis calcaires et la quasi absence de manteau forestier a été préservé. Ce petit pays agricole, longtemps replié sur lui-même a su exploiter son patrimoine naturel et culturel pour développer un tourisme de découverte. Ainsi, le Dévoluy offre ses chourums (gouffres), ses montagnes singulières, ses espèces végétales disparues ailleurs, sa résurgence des Gillard, aux amoureux de la nature et du patrimoine. Des sentiers d'alpage permettent d'approcher les falaises. Je propose une formule de randonnées en étoile avec un hébergement en gîte pour tout le séjour.

Observation de bouquetins dans le massif des Cerces

Le tour des Cerces et la vallée de la Clarée : en quatre jours, ascension de la pointe des Cerces et du Grand Galibier

A la frontière entre Alpes du Nord et Alpes du Sud, le massif des Cerces profite d'une météo très favorable. Massif à la géologie très complexe, les Cerces sont qualifiées de Dolomites à la française. Les cols et sommets forment de magnifiques belvédères face au massif des Ecrins. Bien que non classé en parc naturel, les grands herbivores sont très nombreux : les rencontres avec des chevreuils, des chamois et des bouquetins ne sont pas rares. Le lynx et le loup sont beaucoup plus discrets. Je propose un raid itinérant avec bivouac et nuit en refuge.

Dans les Alpes suisses

Soleil à travers la brume en forêt

Préalpes fribourgeoises, massif de La Berra.

C'est une région dépourvue de rochers, en grande partie couverte par la forêt, avec cependant des crêtes bien dégagées qui incitent à la randonnée pédestre. On y jouira d'une vue étendue sur la plaine et les Préalpes. Pour les habitants de l'Est de la France, les Préalpes fribourgeoises offrent le dépaysement pour peu de kilomètres.

randonneurs en raquette

Entre Suisse et Autriche, 5 jours au pieds des glaciers de la Silvretta.

La silvretta est le joyaux des montagnes du Tyrol. Les larges vallées font respirer un relief alpin mais pas trop escarpé. La Silvretta est idéale pour la randonnée à pied ou en raquettes. Les refuges sont conformes au standard autrichien, c'est-à-dire très confortables. Nous ferons le tour du Piz Buin qui, à 3312 m d'altitude, marque la frontière entre la Suisse et l'Autriche.

Localisations des séjours

Les raids en France